En poursuivant votre navigation sur le site internet Alten.fr, vous acceptez l’utilisation de Cookies en savoir plus ok
smart
18.11.13
Innovation

Smart Grids : penser un réseau « intelligent »

Face au changement du paysage énergétique français et mondial, à la mutation et à l’augmentation de notre consommation, et l’apparition des nouvelles problématiques environnementales, notre réseau de distribution d’électricité, conçu de manière centralisée, n’est plus un modèle viable.

Il doit donc être réadapté face à la nouvelle donne énergétique, afin de faire face au mieux aux enjeux majeurs auxquels il est confronté. Il doit évoluer et devenir « plus intelligent », afin de d’avantage permettre aux opérateurs réseaux d’agir, et aux utilisateurs finaux de gérer leur consommation de façon proactive.

smartLes Smart Grids, ou « réseaux intelligents », sont une nouvelle génération de réseaux électriques qui cherchent à pallier les défauts du réseau actuel et de prendre en compte les nouvelles problématiques énergétiques (prix de l’énergie, émission de CO2, gestion de la pointe électrique, mix énergétique,…) en intégrant efficacement les comportements et actions de tous les utilisateurs qui y sont raccordés – producteurs, consommateurs, et utilisateurs à la fois producteurs et consommateurs – afin de constituer un système rentable et durable, présentant des pertes faibles et un niveau élevé de qualité et de sécurité d’approvisionnement. Ils combinent pour cela toutes les innovations et nouvelles technologies de l’information et de la communication pour suivre les actions des acteurs du système électrique. Ils favorisent la communication entre réseaux et l’interaction entre ses acteurs, et permettent donc d’être plus réactif.

Les Smart Grids répondent ainsi à 3 objectifs principaux :

  • Améliorer la qualité, la fiabilité et la stabilité des réseaux dans un contexte d’interconnections croissantes entre réseaux ;
  • Favoriser le recours aux sources d’énergies renouvelables (solaires, éoliennes), faciliter leur intégration dans des réseaux électriques déjà très chargés et améliorer la stabilisation de ces réseaux pour ces sources très intermittentes que sont les ENR ;
  • Optimiser l’efficacité énergétique : faire en sorte que les équipements puissent utiliser leurs capacités au maximum, réduire les pertes et mieux gérer la demande, en permettant une plus grande flexibilité, au niveau des producteurs (gestion des réseaux plus souple) comme des consommateurs, et ce, notamment, en leur permettant d’être plus actifs.
Tag
consommation, électricité, énergie, environnement, réseaux intelligents, Smart Grids